Phobie, angoisse ou anxiété

Posté par:

La phobie se traduisant par une réaction de peur démesurée et disproportionnée par rapport à ce qui la déclenche fait partie des troubles émotionnels. Pouvant aller jusqu’à la crise de panique, elle peut se révéler particulièrement handicapante quand elle compromet des activités quotidiennes, voire professionnelles dans le cas de la phobie sociale, ou qu’elle devient chronophage ou énergivore. Craindre la survenue d’une crise de panique consomme en effet de l’énergie psychique et amène bien souvent la personne phobique à imaginer des stratagèmes pour éviter d’être confronté à l’objet de sa phobie.

L’angoisse, qui survient sous forme de crise d’angoisses, est un trouble émotionnel qui prend la forme d’une peur irraisonnée dont il est parfois difficile d’identifier le facteur déclencheur. La personne prise d’une crise d’angoisse exprime souvent  un sentiment de perte de contrôle et la crainte d’un danger grave et imminent. La crise d’angoisse est doublement perturbante car elle oblige fréquemment la personne qui en est victime à interrompre le cours de ses activités.

L’anxiété est une inquiétude plus chronique et se traduit par des manifestations physiques plus diffuses et néanmoins gênantes comme des tensions musculaires, de la fatigue, de l’irritabilité. Les personnes qui souffrent d’anxiété n’en sont pas toujours immédiatement conscientes.

1

Commentaires

  1. Helene Launay  juillet 4, 2018

    Vous avez bien différencié ces 3 termes qui sont souvent confondue !

    répondre

Ajouter un commentaire