Histoire de l’hypnose

Extrait du Papyrus Ebers

Milton Erickson

L’histoire de l’hypnose remonte à des origines anciennes. L’hypnose contemporaine débute au 18ème siècle, avec la théorie du magnétisme animal de Mesmer, puis évolue, avec notamment l’avènement de l’hypnose Ericksonienne au 20ème siècle. Cette page présente un petit résumé de cette épopée.


 

Si l’hypnose est ancienne, l’hypnose Ericksonienne porte une conception nouvelle et vérifiée de l’inconscient comme sources d’énergies nouvelles pour chacun

 

Les origines sont anciennes

Transe, méditation, hypnose : des états particuliers de dissociation ou association poussée qui se sont retrouvés dans de nombreux mouvements religieux et thérapeutiques. A titre d’exemples, citons :

  • le papyrus égyptien Ebers, volumineuse compilation de connaissances médicales datant du 16ème siècle avant notre ère, avec la phrase « Pose ta main sur la douleur et dis que la douleur s’en aille ».
  • la pratique métaphorique et hypnotique des taoïstes (Lao-Tseu, 6ème siècle avant notre ère).
  • les pythies de la Grèce antique qui dévoilaient en transe leurs oracles. « Connais-toi toi même et tu connaîtras l’Univers et les dieux » figurait sur le fronton de la pythie de Delphes.
  • Paracelse, médecin suisse qui joua un rôle considérable dans l’histoire de la médecine, de la philosophie, de l’alchimie, mais aussi dans la transe hypnotique.

L’hypnose contemporaine

L’hypnose contemporaine naît avec la théorie du magnétisme animal de Franz Anton Mesmer, mais rapidement évolua grâce aux recherches.

  • Le 18ème siècle voit l’observation du « somnambulisme provoqué ». C’est la période du fameux « Dormez, je le veux » de l’abbé de Faria, annonçant la théorie de la suggestion.
  • au 19ème siécle, l’hypnose est utilisée par les médecins comme méthode anesthésique ou analgésique. L’idée se développe que le phénomène hypnotique est un produit normal de la suggestion et que toute personne peut être hypnotisée à condition qu’elle le souhaite et coopère avec l’hypnotiseur.
  • au 20ème siècle, de nombreux travaux sont menés au carrefour de la psychanalyse et de l’hypnose, et permettent de fonder l’hypnose moderne. Milton Erickson inspirera de nombreuses thérapies brèves autour de l’école de Palo Alto, thérapies familiales, systémiques.

 

Quelques personnages historiques

F. A. Mesmer – Magnétisme animal

Médecin allemand sous le règne de Louis XVI, Mesmer, était convaincu qu’un fluide universel invisible et magnétique rayonnait, dans la lignée des philosophies orientales ou de la tradition ésotérique.

Il développa la théorie du magnétisme animal, concluant que le corps du magnétiseur était apte à réorienter le fluide magnétique du consultant. Par des touchers et des passes autour du corps du malade, Mesmer procédait à des séances spectaculaires de guérison, avec des patients en convulsions.


Clark L. Hull – Hypnose contemporaine

Clark L. Hull lance en 1933  le premier programme de recherche à grande échelle consacré à l’hypnose. Il défendait l’idée, qui se vérifiera, que l’état hypnotique est une activité mentale normale.

Selon Hull, si l’hypnose n’améliore pas les capacités humaines, elle permet d’influencer les performances (résistance à la fatigue, accès aux souvenirs, seuils sensoriels, anesthésie et analgésie, amnésie posthypnotique…).


Milton H. Erickson – Hypnose contemporaine

A 17 ans, Milton H. Erickson est atteint par une première attaque de poliomyélite qui le laisse dans une paralysie quasi-totale : il stimule ses muscles par l’auto-hypnose. Médecin de formation et psychiatre, Milton Erickson découvre l’hypnose en suivant l’enseignement de Clark L. Hull. Il développe une hypnose non autoritaire qui utilise l’unicité de chaque individu pour donner des suggestions indirectes adaptées au client. Profitant des ressources importantes de l’inconscient du client,

il en fait son allié pour provoquer le changement désiré consciemment par le client. Il entretient des liens avec de nombreux médecins, thérapeutes et chercheurs de l’école de Palo Alto. En 1957, il crée l’American Society of Clinical Hypnosis. Il décède  en 1980 après avoir consacré sa vie au développement de nombreuses techniques de thérapie par l’hypnose orientée  solution. Il aura révolutionné la méthode, les techniques mais aussi la théorie de l’hypnose. L’efficacité de ses techniques a influencé de nombreuses thérapies brèves et renforcé l’utilisation de l’hypnose en médecine et psychothérapie.