Communication : affirmation de soi et écoute active

Améliorer sa communication évite malentendus et frustrations, favorise les relations harmonieuses et contribue au développement de l’intelligence collective. La communication est une dimension fondamentale dans tous les domaines de notre vie.

Pourtant ou bien peut-être en raison de cette dimension fondamentale, avoir une communication fluide, c’est-à-dire bien se faire comprendre et bien comprendre l’autre est loin d’aller de soi pour de nombreuses personnes.


 

Une bonne communication contribue au bien-être quotidien car c’est une dimension fondamentale de notre vie

 

Communication et affirmation de soi

Dire oui ou dire non dans le respect de soi et des autres est le gage d’une affirmation de soi sereine, sans culpabilité et sans excès. Plusieurs dimensions peuvent être travaillées pour vous accompagner dans ce sens par un travail de thérapie ou de coaching en les appuyant par une approche en Communication Non Violente, Analyse Transactionnelle et Hypnose Ericksonienne :

Communication et écoute active

La capacité d’écoute est synonyme de gain de temps, d’énergie et de relations constructives et agréables dans tous les domaines de votre vie (couple, famille, travail,..). Plusieurs attitudes et comportements permettant de développer son intelligence relationnelle, dimension clé de la communication, pour établir des relations de confiance :


 

Développez affirmation de soi et écoute active pour se comprendre mutuellement

 

  • comprendre vos sentiments et connaître vos besoins
  • questionner vos représentations
  • vous donner des droits et reconnaître ceux des autres
  • travailler sur l’estime de soi
  • savoir exprimer vos émotions avec justesse
  • demander du feedback, c’est-à-dire vous assurer d’être bien compris

  • la prise en compte du langage verbal et corporel de votre interlocuteur
  • le soin que vous apportez à ces 2 dimensions de votre propre langage
  • la capacité à donner  du feedback, c’est-à-dire faire savoir si vous avez compris ou non
  • la capacité à reformuler en respectant les propos de l’autre
  • la capacité à comprendre sans interpréter
  • et bien-sûr, la capacité à utiliser le silence pour laisser à l’autre la possibilité de s’exprimer